La commune de Leynhac comptait 393 habitants au recensement de 1999 (source INSE) et s’étend sur une superficie de 2 768 hectares.

En 1840, cette commune fut amputée de la majeure partie du territoire de la commune de Saint Antoine et sa population passa de 1 502 habitants en 1836 à 1 260 habitants en 1846.
Avec des altitudes variant entre 250 et 600 mètres, son climat bénéficiant surtout des vents d’ouest est très clément et son bourg est protégé du vent du nord par ses collines environnantes.
Le bourg installé sur une langue de schiste du relief domine de part et d’autre une ancienne vallée glaciaire où coulent d’un côté le Leynhaguet qui prend sa source à Saint Antoine et la Couyne venant de Marcoles qui sont des affluents de la Rance.

En dehors du vieux bourg, son territoire est couvert de nombreux hameaux importants qui sont la subsistance de domaines issus du Moyen âge, tenus quasiment par les mêmes familles.
C’est dire aussi que ces nombreux hameaux sont desservis par quarante sept kilomètres de voierie à charge de la commune.
Le patrimoine bâti est plutôt de type méridional avec des maisons de maîtres particulièrement soignées.
Deux importantes rivières délimitent la commune : La Rance et la Rességue auxquelles il faut rajouter le Gourgassou.

De nombreuses promenades sur les sentiers de crêtes dominant le bourg de Leynhac donnent au printemps et en automne à ce site un cadre magnifique, coloré, très agréable.
La commune dispose d’une salle polyvalente, d’un terrain de tennis et d’un mini golf. Elle gère l’Agence Postale Communale, service très apprécié de la population.